Huit femmes

Les Indisciplinés de Toronto avaient fait une mise en lecture de Huit femmes en avril 2011. Et comme les membres de l’auditoire l’avaient alors suggéré (voir l’article paru dans l’Express de Toronto du 12 avril 2011), le prochain défi était de monter la pièce dans son intégralité. Voilà qui est fait!

Les Indisciplinés se sont de nouveau installés à l’auditorium de l’école Gabrielle-Roy pour cette production et la pièce a été jouée du 24 au 27 mai 2012. Huit femmes est une pièce de Robert Thomas qui a été adaptée pour le cinéma par François Ozon. C’est ce texte qui a été utilisé par la metteure en scène Lara Arabian et son assistante Line Montreuil.

Huit formidables comédiennes ont campé les rôles bien connus pour cette pièce, certaines jouant avec les Indisciplinés pour la première fois alors que pour d’autres, il s’agissait de retrouvailles :

Ève Attali (Augustine)
Line Boily (Gaby)
Geneviève Brouyaux (Mme Chanel)
Francine Grainger (Mamy)
Régine Guyomard (Pierrette)
Aurélia Peynet (Louise)
Céline Saday (Suzon)
Renée-Claude Thériault (Catherine)


Tirage
Claude Martel est le gagnant du panier offert par Lemon Drop. Le tirage a eu lieu devant le public lors de la quatrième représentation de la pièce. Claude a reçu le panier des mains de Pierre Gregory. Félicitations à Claude et merci à toutes les personnes qui ont participé au concours.

 

Pour ce concours, nous avions demandé aux gens d’écrire sur les bulletins comment ils s’y seraient pris pour faire trépasser le malheureux Marcel. Nous vous offrons ici un échantillon des réponses qui nous ont bien fait rire. Merci encore pour votre participation :

En le chatouillant jusqu’à l’expiration de la victime.
– Carmen G.

Étouffé sur des « titres ».
– Madeleine H.

Trempé dans le sirop d’érable et laissé aux fourmis rouges pour un festin.
– Robert-Guy D.

Attaché et torturé à la plume pour le faire mourir de rire.
– Rock B.

Par empoisonnement dans son thé / sa tisane.
– Plusieurs spectatrices et spectateurs (nous nous méfierons au prochain 5 à 7!)

Candlestick in the library.
– Michael J.

Je l’aurais gavé de somnifères puis je l’aurais pendu à sa bibliothèque pour faire croire à un suicide.
– Catherine C.

Mamy avec son aiguille à tricot.
– Josée Y.

Je l’aurais fait boire et je l’aurais assis sur la chaise roulante et je l’aurais poussé dans l’escalier en m’assurant qu’Augustine soit sur son chemin.
– Anonyme

De façon très indisciplinée!
– Gilles M.

Voici un compte-rendu du spectacle :

L’Express – 29 mai 2012 – Les huit femmes des Indisciplinés au-dessus de tout soupçon

Et voici enfin quelques photos du spectacle, gracieuseté de Melanie Schade (cliquer sur l’image pour une version plus grande) et trois courts extraits vidéos, gracieuseté de David Nadjari :