J’aime beaucoup ce que vous faites

Jaime-web2En juin 2016, les Indisciplinés de Toronto ont présenté une comédie dramatique de Carole Greep qui a fait un tabac en France, J’aime beaucoup ce que vous faites.

Parfois, on aimerait être une petite mouche pour entendre ce que nos amis disent de nous. Mais est-ce vraiment souhaitable? Cette comédie grinçante met en scène deux
couples d’amis qui vont en faire l’expérience. Pierre et Marie, les citadins, s’en vont passer un weekend chez leurs amis, Charles et Carole, récemment installés à la
campagne.

Sur la route, ayant du mal à trouver leur chemin, Pierre et Marie cassent du sucre sur le dos de leurs hôtes. Les critiques fusent et le ton est acerbe.

Mais la technologie peut vous jouer des tours : leur cellulaire, mal verrouillé, est
entré en communication avec le téléphone des amis qui s’apprêtent à les recevoir…
Ces derniers ne manquent pas un mot de la conversation. Comment, maintenant,
vont-ils accueillir leurs invités?

Une excellente distribution

    • Sylvain Bedin, qui apporte son expérience d’improvisation (Pierre)
    • Cécile Dadi, qu’on avait déjà appréciée dans Les Papillons de nuit (Carole)
    • Lucie Deniau, savoureuse dans Thé à la menthe ou t’es citron (Marie)
    • Alex Nanot, fort de l’expertise acquise dans son programme de théâtre à George Brown (Charles)

La mise en scène était assurée par David Café-Fébrissy, qui s’était jusqu’à présent
plutôt illustré comme acteur (Les Papillons de nuit, Rhinocéros). Il était assisté de
Claire Got. Morgane Dunot coordonnait les décors et accessoires.

Dans les médias
L’Express de Toronto donne un avant-goût du spectacle et un regard sur les préparatifs.
Critique du Métropolitain
Critique de L’Express de Toronto

La pièce s’est jouée les deux premiers weekends de juin, soit les vendredis et samedis 3-4 et 10-11 juin dans l’auditorium de l’école Gabrielle-Roy.

Et voici quelques photos (sauf pour les deux dernières, elles sont de Myrella Médelice, que nous remercions)